Les pilules roses pour personnes pâles

Le début du XXème a vu fleurir dans les journaux maintes publicités pour des médicaments "miracles" soulageant et même guérissant presque tous les maux. Ces publicités, basées sur des tépmoignages de patients guéris, s'adressaient aux personnes modestes ou désespérées qui avaient l'opportunité de retrouver la santé avec un investissement financier faible. Il va sans dire que ces produits étaient vendus sans prescription médicale ...
Certains de ces "remèdes" étaient sans grand danger, mais d'autres étaient vraiment toxiques comme ceux à base de radium dont on vantait les pouvoirs curatifs, eau de radium, crèmes et poudres au radium, savons, lotions, pommades et même ... suppositoires au radium !
 
Les Pilules PINK

La publicité de 1912 annonce "Les PILULES PINK guérissent toutes les maladies causées par l'appauvrissement du Sang ou l'affaiblissement du Système nerveux. Elles guérissent promptement et sûrement l'Anémie, la Chlorose, Faiblesse générale, Migraines, Maladies nerveuses, Neurasthénie, Maux d'estomac". Quelle était donc la composition d'un médicament si efficace pour tant de maux ? Les Pilules Pink comprenaient de l'extrait de gentiane, de l'anhydride arsenieux, du bioxyde de manganese, du sulfate ferreux, et de l'extrait de noix vomique. La présence de fer dans la formule explique l'efficacité sur l'anémie et la faiblesse, mais pour le reste ?
Il faudra attendre 1941 pour qu'une législation réglemente la nature et la distribution des médicaments par les pharmaciens.
Un cas de guérison à Liorac rapporté par le Petit Parisien le samedi 17 mai 1913

Le titre frappe les esprits : Considérée comme perdue, une fillette suit le traitement des pilules Pink et guérit et l'article est accompagné d'une photo d'une enfant dont on ne met pas en doute la bonne santé !
Voici le texte de l'article : Dans la famille Besse, une famille de propriétaires à la Veyssogne, par. de Liorac (Dordogne), la joie est revenue avec la guérison de la petite Henriette, âgée de 9 ans dont nous donnons ici le portrait. Nul ne peut dire ce qui serait arrivé de cette enfant à la santé chancelante. Son état aurait pu à la longue se modifier heureusement, car les ressources de la Nature sont grandes. Il n'en reste pas moins vrai que, selon le témoignage des parents, la jeune Henriette allait de mal en pis, qu'on la considérait comme perdue. C'est alors que la voyant abandonnée, on lui a fait prendre les Pilules Pink et l'enfant en quelques semaines a été métamorphosée.
" Notre fillette Henriette, écrit Mme Besse était dans un état de santé qui nous désolait. Cette enfant ne vivait pas vraiment. Elle était si faible que c'est à peine si elle pouvait marcher, ses jambes ne pouvant la soutenir. Il était très difficile de la nourrir, elle n'avait jamais faim et ne voulait rien prendre. Ma fille était toute pâle, maigrie, triste. Elle se plaignait de douleurs dans les jambes, les bras et était souvent alitée. Des remèdes on lui en a fait prendre et beaucoup, mais nous n'avons jamais constaté de changement appréciable dans son état. S'ill y avait une légère amélioration, elle ne persistait pas. L'enfant étant considérée comme perdue, nous avons voulu essayer vos Pilules Pink qui ont guéri tant de monde. Henriette a pris vos Pilules et, quelques jours après, cette enfant qu'il fallait forcer à manger, nous a dit qu'elle avait faim. Il semblait aussi qu'elle avait de meilleures couleurs et, à la voir aller et venir, on comprenait qu'elle était plus forte. Nous lui avons naturellement fait continuer le traitement et assez rapidement , elle est revenue à la santé. Nous pouvons bien le dire, sans les Pilules Pink, notre fille était perdue. "
Après avoir lu cette lettre, on pourrait croire que les Pilules Pink ont un pouvoir miraculeux. Il n'en est rien. Elles sont simplement un excellent remède qui n'a pas son pareil pour donner du sang, des forces, pour réparer des organismes minés et épuisés et tonifier les nerfs. Beaucoup en ont profité et si nous crions les guérisons des Pilules Pink ici, c'est pour que ceux qui en ont besoin et ignorent encore cet excellent médicament en profitent. Ajoutons qu'on trouve les Pilules Pink dans toutes les pharmacies et au dépôt Pharmacie Ballin, Paris : 3 fr50 la boite, 13 fr 50 les 4 boîtes franco.
Sources :
◊ Le petit Parisien, 17 mai 1913.(sur Gallica)
◊ Société d'Histoire de la Pharmacie, l'Almanach de Pink de 1912

@ Marie-France Castang-Coutou
Contact: postmaster*liorac.info (remplacer l'étoile par @)