Le bourg de Liorac en 1931

La perte des habitants s'accentue à Liorac, il ne reste que :
◊   543 hab. en 1901,
◊   465 hab. en 1911,
◊   425 hab. en 1921,
◊   et 343 hab. en 1931 !
 
LE BOURG EN 1931

Liorac n'a plus que 343 habitants et le bourg abrite 65 personnes (28 maisons, 29 ménages).
Jean PROPY est maire.
Amédée GRATADOU est le curé .
Marc LALOT est instituteur, et sa femme Suzanne est institutrice.

Au bourg, les artisans se font rares : les métiers traditionnels sont assurés par des hommes d'âge mûr, alors que les nouveaux métiers, mécanicien, facteur-receveur sont pratiqués par des hommes plus jeunes.

► Il n'y a plus de charron, mais il reste deux forgerons : Antoine Elie MOUYNAT (64a) et Albert Alphonse MOUYNAT (36a),
► les machines ont remplacé les scieurs de long, plus de menuisier ni de charpentier au bourg.
► plus de tailleur, encore deux couturières : Marie GAUVILLE (53a), Anne BONVALET (64a)
► deux cordonniers : Jean VALLETON (76a), Louis MOURET (48a)
► un sabotier : Fernand CHAVEROU (43a)
► Jean PREVOT (55a) est cantonnier
► un maçon : André REBEYREN (22a)
► plusieurs boulangers : Léon PREVOT (45a) et ses deux fils et Pierre CHASSAGNE (35a) marié à Albertine Piel.
épiceries : Jeanne CARBONNEL (39a), Marthe CHAVEROU (37a), Justin GAUVILLE (36a) employé par la coopérative "le Foyer" de Bergerac.
► un mécanicien: Robert LENTIGNAC (18a). Son employeur est Vergnol de Lalinde.
► un facteur-receveur des PTT Fernand REYNAUDI (27a).

Le village a maintenant des épiceries et des boulangers, mais on peut se demander comment quatre boulangers et trois épicières ou épiciers pouvaient arriver à vivre de leur commerce avec si peu d'habitants ?
@ Marie-France Castang-Coutou
Contact: postmaster*liorac.info (remplacer l'étoile par @)